MOT DU PRÉSIDENT

M.DURAND

Ancien Vice-président en charge de l’exploitation, je m’inscris dans la continuité des actions menées depuis plusieurs années aux côtés de mon prédécesseur en faveur de la réduction des déchets. Avec 546kg/hab en 2021, nous sommes encore loin de l’objectif de 526 kg !

Le tri doit également être plus performant afin de favoriser le recyclage ou le réemploi.

Vous le savez, d’importantes échéances nous attendent, à commencer par 2024 où nous devrons généraliser le tri à la source des déchets alimentaires qui représentent 27% du bac gris ! Nous devons donc développer le compostage, imaginer et tester de nouveaux moyens de collecte de ce type de déchet (dépôt en point d’apport volontaire par exemple).

Viendra ensuite la tarification dite « incitative », c’est-à-dire la règle du producteur / payeur. Sujet très complexe qui nécessite de poursuivre la réflexion et les études techniques pour être prêt dans les années à venir à un mode de financement et de facturation du service non plus par la TEOM, mais par une tarification en fonction des déchets produits.

Tels sont les enjeux de demain. Nous devons anticiper ces évolutions et s’y préparer et je compte sur votre implication.

ZOOM SUR

NOS PARTENAIRES